Comment aménager son atelier de peinture ?

Vous débuter en peinture et souhaiter optimiser un peu votre habitat pour y pratiquer votre nouvelle passion, ou vous êtes peut être plus expérimenté et passez le pas de l’installation d’un véritable atelier. Voici quelques conseils, idées de matériel, recommandations pour bien choisir et organiser votre espace de travail.

Peindre à la maison

Tout le monde n’a pas la chance de posséder ou louer un espace réservé à son atelier de peinture. Mais travailler chez soit présente tout de même des avantages :

  • on gagne du temps et de l’argent, pas besoin de se déplacer, et pas de loyer et autres factures liées à un atelier indépendant.
  • on peut peindre dès que l’envie nous prend.
  • lors de moments libres, on peut regarder notre tableau en cours  pour voir ce qu’on doit corriger et quelles sont les prochaines étapes.

Il y à aussi des inconvénients :

  • votre entourage doit apprendre à respecter votre temps de travail et de détente
  • vous devez apprendre à vous concentrer sur votre peinture, vous isoler et ne pas vous laisser distraire.
  • ce n’est pas toujours pratique de devoir ranger après chaque séance
  • on a parfois pas envie que quelqu’un nous observe pendant que l’on peint ou voit notre oeuvre quand elle n’est pas achevée.

Vous devez donc prendre de bonnes habitudes, organiser vos rangements et vous aménager des horaires consacrées à votre passion. Cela vous aidera à ne pas vous interrompre à la moindre occasion. Bien entendu si vous avez la possibilité d’avoir une pièce réservée à la peinture, cela sera un avantage.

 

Trouver un atelier

Tout espace lumineux, aéré et à l’abri des intempéries peut faire office d’atelier. Un point d’eau est un également un gros avantage. Si vous désirez de travailler en dehors de chez vous, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • Il existe des groupements d’ateliers occupés par des collectifs d’artistes, des associations. Ces lieux sont intéressant, ils vous encouragent à peindre et permettent des échanges, aussi bien de matériel que d’idées, recommandations, techniques entre les différents artistes occupant. Vous pourrez également y tenir des expositions. Vous pouvez contacter les différentes municipalité autour de chez vous ou l’école des beaux arts pour savoir s’il existe des structures de ce genre dans votre région. Vous pouvez également être à l’origine de la création d’un de ces espaces, processus un peu long mais qui portera ses fruits.
  • Louer un magasin : ils font de très beaux ateliers, en effet ils sont pour la plus part équipés de grande vitrines laissant bien entrer la lumière et présentent un gros avantage quand vous voulez exposer et vendre vos tableaux.
  • Les résidences d’artistes: certaines galeries, fondations, mais aussi des locaux professionnels comme des entreprises ou maisons médicales proposent parfois à un artiste de prendre place chez eux si son travail est en adéquation avec leur activité ou leur projet.

La meilleur lumière pour peindre

La lumière naturelle

La lumière naturelle idéale pour peindre provient du nord. N’étant pas directement du soleil, elle change très peu au cours de la journée, de moyenne intensité, elle ne vous fatiguera pas les yeux et restituera fidèlement les couleurs. Au contraire la lumière du sud favorisera les ombres portées et surchauffe l’atmosphère, ce qui nous le verrons plus tard n’est pas une bonne chose pour la peinture.

La lumière artificielle

Si vous travaillez dans un espace mal exposé à la lumière naturelle, sombre,  ou les jours de mauvais temps,  les soirs, vous aurez besoin d’un éclairage artificiel. Le point important pour choisir vos ampoules est la température de lumières qu’elles dégagent:

  • Les ampoules « blanc chaud » ont des teintes jaune/orange, qui donnent une ambiance chaleureuse mais qui altère la perception des couleurs.
  • Les ampoules « blanc très froid » sont désagréables pour une pièce à vivre ou un bureau.
  • Le blanc « lumière du jour » est la lumière optimale pour peindre car elle offre une juste perception des couleurs. La température de couleur se mesure en degrés Kelvin, la température du jour étant de 5500K.

Concernant la lampe en elle même, privilégiez les lampes articulées aux plafonniers afin de diriger la lumière comme bon vous semble. Les lampes pour chevalet sont également une bonne solution. Pour adoucir la lumière, vous pouvez vous éclairer en utilisant la réflexion d’un objet blanc ou argenté. Il y à également les lampes appelées soft box utilisées par les photographes et vidéastes, j’en possède une équipée de quatre ampoules « lumière du jour » à économie d’énergie et j’en suis très satisfait, on à vraiment l’impression d’être en plein jour, en plus d’être très bien pour peindre, cela fait du bien au moral.

Le rangement du matériel de peinture

Vos tubes, palettes, chiffons, pots, pinceaux et autres ustensiles seront très vite source de désordre. Il est donc important de bien organiser vos rangements, afin de ne pas vous éparpiller, de travailler dans de bonnes conditions, ranger rapidement et surtout ne pas perdre votre temps à chercher un outil à chaque fois. Le top dans un atelier, c’est une table à roulettes avec plusieurs plateaux, mais ce n’est pas toujours évidant d’avoir ça à la maison. Les caisses en plastiques, boites à chaussures ou encore de crèmes glacées vous seront utiles pour ranger et trier vos tubes et bidons de peinture, médiums. Vous pouvez utiliser des pots genre pots à crayon pour ranger vos pinceaux et couteaux la tête en l’air bien sûr. Un range couvert peut être un rangement efficace pour ranger et organiser vos petits ustensiles et crayons.

Si vous en avez la possibilité, créer une annexe de rangement pour stocker vos toiles vierges , tableaux terminés et ustensiles dont vous n’avez pas besoin sur le moment. Dans mon précédent appartement, je n’avais pas de pièce consacrée uniquement à la pratique de la peinture, en revanche, je disposais d’une toute petite pièce équipée d’une étagère sur laquelle il y avait toutes mes boites et outils dont je me servais plus ou moins souvent, je pouvais également y stocker mes toiles vierges et mon chevalet quand je devais faire de la place dans le salon. J’y avais installé une bâche au sol me permettant d’installé des tréteaux, de peindre mes fonds, faire des tâches ou encore des coulures sans risques de salir le sol.

Laisser vos tabliers, blouses ou autres vêtements de travail en évidence pour ne pas oublier de les mettre avant de peindre. Couvrez les sols fragiles et protéger les meubles à proximité que vous ne voulez pas tâcher, cela sera une préoccupation en moins et vous pourrez vous concentrer sur votre peinture sans retenir vos gestes.

Je vous laisserai en fin d’article une liste du matériel qui sera utile dans un atelier…

Les conditions climatiques

Les températures élevées ne sont pas vraiment les amies de la peinture acrylique, qui peut trop vite sécher. Les courants d’air accélèrent le séchage également. Pour palier à ça, vous pouvez asperger d’eau vos couleurs sur la palette (de temps en temps avec un vaporisateur par exemple) ou leur ajouter du médium retardateur. Eviter le ventilateur. En intérieur vous pouvez également augmenter l’humidité ambiante, à l’aide d’un saladier rempli d’eau posé au sol ou en accrochant de la mousseline mouillée aux fenêtres.

Le froid peut aussi poser problème, en dessous de 8°C, la peinture risque de devenir trop caoutchouteuse.

De quoi se détendre

Eh oui, ce n’est pas négligeable, vous allez passer du temps à étudier, à réfléchir, à trouver des idées, résoudre des problèmes. Pour cela, un environnement de travail agréable est primordial. Quelques objets seront utiles pour vous apporter confort et sérénité :

  • Une bouilloire ou cafetière pour vos pauses café / thé.
  • Une chaise longue, canapé ou fauteuil confortable pour les petites siestes réparatrices ou les longs moments d’observation, de réflexion.
  • Des livres et magazines d’art ou qui vous inspirent, des catalogues de matériel.
  • De la musique, apaisante et stimulante, elle sera d’une grande aide pour se plonger dans longues sessions de peintures. Je trouve que l’effet « hors du temps » est encore plus prononcé avec de la musique, prévoir plusieurs albums ou une longue playlist pour ne pas s’en soucier toutes les dix minutes.
  • Les émissions parlées ou livres audio sont aussi un bon fond sonore pour occuper le cerveau gauche et l’empêcher d’interférer avec la réflexion en cours.

Un ordinateur

Un petit bureau avec ordinateur est un gros avantage dans un atelier ou votre coin pour peindre, vous pourrez mettre de la musique dessus, y afficher et classé vos références, modèles ainsi que les photos de vos oeuvres terminées. Vous pourrez également faire vos recherches quand un problème insolvable se présentera.

Liste de matériel spécial atelier

Mis à part les tubes de peinture, pinceaux, rouleaux, palettes, gesso, supports à peindre, chevalet, voici une liste d’objets, outils qui pourront vous être utiles chez vous ou dans votre atelier:

  • Une poubelle
  • un mirroir
  • tableau d’affichage
  • des chiffons
  • tabouret, fauteil
  • pot à eau et seaux
  • dévidoirs pour papiers
  • vaporisateur
  • pots et boîtes de rangement
  • des vieux journaux, prospectus…
  • éponges
  • papier sulfurisé (peut servir de cache, de fond blanc jetable pour palette, ou de papier calque)
  • papier absorbant
  • Apprêt et vernis
  • papier abrasif
  • rouleaux de scotch
  • règle en T, règle de découpe, équerre, compas, mètre ruban, divers instruments de mesure.
  • tapis ou planche de découpe
  • cutter et lames, ciseaux
  • appui-main
  • sèche-cheveux
  • cartons
  • papier bulle
  • Ficelles
  • systèmes d’accroche : crochets, cimaises…

N’hésiter pas à laisser vos idées en commentaire.

J’espère que cet article aura été utile aux peintres débutant comme au plus expérimentés cherchant à bien organiser leur espace de travail.

A la prochaine et à vos pinceaux !

 

Antoine de PeinturePourTous.com

 

 

 

Cet article vous a plu ? Partagez le avec vos amis et retrouvez Peinture pour Tous sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire